• Il y a toi

     

    Il y a toi...
    Juste là, près de moi,
    Dans mes bras, serrés fort, fort...
    Sens-tu comme mon corps s'emporte,
    Comme il a chaud,
    Comme il tremble,
    Comme tout mon être devient fou,
    Comme mes larmes montent,
    Arrachées à mon cœur, contenues...
    Sens-tu comme c'est fort,
    Comme j'en pleure de l'intérieur...
    Que se passe-t-il en moi ?
    Quelle est cette tempête qui m'envahit?
    Folie du désir,
    Folie du plaisir,
    Folie des frissons
    Que tu fais naître en moi
    Et partout sur moi.
    C'est si fort,
    Je me sens si fragile alors,
    Comme à la merci de n'importe quel mot un peu "dur"
    Et si forte à la fois
    Comme capable de tout faire exploser autour de moi...
    Comme il y a de force d'amour en moi
    Et de sourde colère parfois
    Comme je ressens parfois
    Ce mélange de détresse et d'abandon
    Ce mélange de glace et de douleur
    Lorsqu'alors j'ai peur de te perdre...
    Je t'aime...


  • Commentaires

    1
    Coquine
    Samedi 10 Mai 2008 à 19:23
    Quand la tempête
    t'emporte, quand tout ton corps se met à vibrer, que tes muscles se contractent, que les frissons te parcourent, que de petites larmes perlent au coins de tes paupières, alors moi je me sens forte, forte pour te protéger, forte pour t'aimer encore plus, forte pour te donner encore plus de moi-même... Alors moi je me sens si fragile aussi, capable de tout bouleverser en toi d'un seul coup, d'un seul mot, d'un seul geste, et j'ai peur... Peur de te faire mal et de te peiner, peur de te blesser plus que tu ne l'es déjà et, par conséquent, de te voir t'éloigner de moi, malgré toi... Peur de la force de cet amour entre nous, si fort qu'il pourrait se briser à la moindre écorchure... Je t'aime... Et même si l'on se perd ensemble...
    2
    Justmeforyou
    Samedi 10 Mai 2008 à 19:43
    Quand la tempête
    que tu mets en moi m'ensauvage, et que tous mes sens explosent, ... quand revient le calme je me dis toujours, je ne veux plus de ce lit vide et froid,...je ne veux plus de la vie sans toi, et pourtant... j'ai si peur moi aussi de te "blesser plus que tu ne l'es déjà", de t'entrainer trop loin dans nos rêves, je suis comme perdue entre rêves et besoin de toi, de ne plus te quitter...... oui,... et même si on se perd ensemble... ensemble... Je t'aime
    3
    Justmeforyou
    Dimanche 11 Mai 2008 à 16:04
    Quand le calme
    j'aime aussi quand je sens monter en moi ce grand calme... Tu sais comme si tu rangeais toutes mes émotions bien en ordre dans mon coeur, je me détends, et c'est alors un grand apaisement qui me gagne alors et me fait me sentir si bien, si bien, que je voudrais que ça s'arrête jamais...je t'aime
    4
    Coquine
    Dimanche 11 Mai 2008 à 19:19
    J'aime ton calme
    autant que j'aime tes tempêtes, j'aime t'apaiser autant que j'aime te provoquer, j'aimerais que ça ne s'arrête jamais non plus... J'aimerais ne jamais cesser de t'aimer...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :