• Mon Amour

    mon amour deux femmes nues lesbiennes collier soumise roses



    Mon Amour,
    Mon Amour à qui j'écris encore, chaque jour.
    Mon Amour à qui je pense encore, toujours.
    Mon Amour à qui je dévoue mon coeur, mon âme et mon corps.
    Mon Amour que j'aime du plus tendrement au plus passionnément. Mon Amour au long cours, mon Amour à rebours...
    Lorsque je viens ici, ce n'est plus mon ventre que cette musique, que cette ambiance, que nos mots mêlés, font palpiter. Ce sont mes yeux sous mes paupières closes pour mieux te sentir auprès de moi, encore un peu.
    Mon Amour, toi qui est loin de mon coeur, de mon regard, de mes caresses, de mon corps. Toi qui t'éloignes chaque jour un peu plus, toi qui gagnes l'horizon, ton horizon. Souviens-toi. Souviens-moi. Le temps s'est écoulé, laissant ma peau couverte de tes baisers. Le temps s'est enfui, laissant mon coeur fermé, meurtri.
    Le vide. Le vide entre mes mains. Le vide contre mes seins. Le désir a disparu, comme soufflé d'un vent d'oubli, comme replié au creux de moi, gardé caché pour toi, pour si un jour tu revenais. Je n'ai envie de personne d'autre comme j'ai envie de toi. je n'espère personne d'autre comme je t'attends là-bas. C'est à en perdre la raison, à en perdre mes repères. Je me cogne contre tout ce qui te rappelle à moi, contre tout ce que je n'oublie pas, contre tout ce que je regrette, contre le moindre petit morceau de toi que je guette, avide, vide, affamée de toi.
    Le vide qui m'emporte, m'enlise, avec des liens que plus personne ne retient, avec des chaînes que plus personne ne démêle.
    Mon Amour... Je t'aime...


  • Commentaires

    1
    Miss Lili
    Vendredi 1er Janvier 2010 à 22:30
    Ton Amour
    Ton Amour est grand et beau! cela fait des mois que je ne viens plus sur blogg, et tout cet amour si préservé au fond de ton coeur, j'en ai les larmes aux yeux. Encore mes meilleurs voeux, j'aimerai pouvoir être une fée et exaucer le tien, bise douce
    2
    Coquine
    Samedi 2 Janvier 2010 à 12:12
    Miss Lili,
    Oui, tu vois, depuis des mois rien n'a changé ici comme dans mon coeur d'ailleurs, tout l'amour est resté préservé, intact, grand et beau. Si seulement les fées existaient réellement... Merci à toi et meilleurs voeux à toi également. Je t'embrasse.
    3
    Héloïse
    Lundi 4 Janvier 2010 à 22:08
    la beauté de tes écrits
    Bonjour, J'ai découvert ce blog par pur hasard aujourd'hui. J'ai lu une bonne partie de ces merveilleux écrits, je ne suis pas certaine d'avoir saisi toute l'histoire mais j'ai été profondément touchée et émue par tes paroles à un point que j'en ai pleuré... Je me retrouve parfaitement dans plusieurs de tes passages, et je compatis pleinement à ta douleur... J'espère sincèrement que ça va mieux... on n'oublie jamais l'amour de sa vie, même si avec le temps la douleur s'atténue, elle ne disparaît jamais, et il faut apprendre à vivre avec. Félicitations en tout cas pour ce magnifique blog, je trouve que la musique s'accorde à merveille avec les émotions que dégagent chacune de tes paroles. A bientôt!
    4
    Coquine
    Mercredi 6 Janvier 2010 à 21:10
    Héloïse,
    Merci pour ce commentaire touchant et la gentillesse de tes mots. Je n'arrive pas à apprendre à vivre AVEC la douleur ni à vivre SANS l'amour de ma vie... A bientôt peut-être, oui. Bises.
    5
    Héloïse
    Mercredi 6 Janvier 2010 à 22:29
    Chère coquine...
    Bonsoir. Me voici à nouveau sur ce blog à lire et à relire ces empruntes d'amour et de passion partagée entre deux êtres. Cette fois j'ai tout lu, et je saisi davantage la situation, ainsi que ta peine et la douleur qui doit te ronger... Je sais que ça ne t'aidera pas, mais sache que je partage à la lettre près le tourment dans lequel tu te trouves depuis des mois déjà... En ce qui me concerne, cela fait déjà 10 mois... 306 jours pour être exacte... et plus le temps passe, plus la douleur grandit en moi... alors oui, crois-moi, je te comprends lorsque tu me dis que tu n'arrives pas à vivre avec la douleur ni sans l'amour de ta vie... Puisse 2010 nous donner la force d'aller de l'avant, autrement je ne vois pas d'autre issue... Bises, et bonne nuit. Héloïse P.S. Je voulais laisser mon email, au cas où, mais je n'arrive pas à écrire l'arobaz :(
    6
    Coquine
    Jeudi 7 Janvier 2010 à 14:37
    Héloïse,
    Alors je sais que tu peux et que tu dois comprendre, oui... J'ai également l'impression que la douleur grandit de jour en jour, de devenir folle parfois, de perdre le peu de repères qu'il me reste... 298 jours et pourtant j'ai l'impression qu'on s'est aimée hier mais qu'elle est partie depuis une éternité... Puisse 2010 nous donner de la force, oui, je l'espère mais je n'y crois plus. Bises et tu as mon mail dans mon pseudo.
    7
    Jeudi 7 Janvier 2010 à 14:41
    ;)
    tres jolie ce que tu as ecris
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :