• J'ai appris l'Amour avec toi



    Avec toi j'ai appris ce qu'aimer signifie réellement.
    J'ai appris le goût du toucher, la douceur de ta peau, le satin de tes seins, la soie de tes doigts. J'ai appris qu'avant toi je n'ai jamais aimé autant. J'ai appris qu'après toi il n'y a plus d'amour possible. Tu m'as aimée, tu m'as sublimée, tu m'as donné, tu m'as montré... Montré à quel point il est doux et fier d'aimer une femme, une femme telle que toi. Montré que le plaisir n'existe que s'il n'est partagé, que s'il est offrande, que s'il est tendre, que s'il est retour, que s'il est Amour.

    Tu m'as appris à deviner les émois, à percevoir les frissons, à ressentir l'instant des larmes jolies, à pressentir l'émotion des corps endormis. Tu m'as aimée à m'en faire oublier toutes ces nuits d'infortune où je m'étais jetée dans des bras vigoureux pour de sombres réveils. Tu as fait jaillir de moi tous ces reniements du passé, pour les magnifier et les faire tomber en gouttes étoilées au gré de mes envies, ces envies de toi dont je suis maintenant fière et libre et que j'ai aimé toucher du bout des doigts, pour te les offrir à jamais et qu'elles laissent sur ton corps un souvenir au goût sucré de tendresse.

    J'ai appris que je m'étais murée dans ce trop long silence et que toi seule a su m'en délivrer, ouvrant grands les rideaux de mes yeux toujours bas, éclairant mon regard apeuré, inconfiant, indécis. Tu m'as ouvert cette voie où je ne vois plus que toi, cette voie de la douceur féminine, de la sensualité câline, cette voie de l'amour interdit, des plaisirs impolis, que j'ai goûtés avec tant d'ivresse et d'infini bonheur, qu'ils se refermeront sur ton corps, accroché à jamais à mes mains, à mon coeur.

    J'ai aimé une femme pour la première fois. J'ai aimé autant pour la première fois. J'ai été aimée... pour la première fois.
    Je t'aime...


  • Commentaires

    1
    Coquine
    Lundi 30 Mars 2009 à 16:16
    Pour Toi...
    Pour Toi qui a su être tout ceci pour moi et bien plus encore... Pour Toi qui me guide encore, par delà tes silence, vers cet au-delà de l'Amour que nous seules connaissions. Pour Toi... juste parce que je t'aime...
    2
    Coquine
    Lundi 30 Mars 2009 à 16:21
    Pour Toi...
    Je lis et je relis tous tes mots d'amour pour moi, ici et ailleurs et je rêve encore, bercée de ta chaleur et de ton corps aimant, bercée de tes ardeurs jusqu'aux pleurs...
    3
    peu importe
    Mardi 31 Mars 2009 à 00:35
    un cri d'amour
    Oui comment peut on rester sourde à un tel cri d'amour? Quand je te lis les larme coulent sur mes joues':( Ta souffrance est si forte, mais sache que dehors le soleil brille, même si pour l'instant ton coeur souffre les beaux jours reviendront ... La vie quelques fois ns offre un cadeaux et ns le reprends pourquoi? comment? je ne puis l'expliquer. Voilà pourquoiquand on a la chance de connaître ou d'avoir connu un tel amour rempli de sincérité ... Il faut le vivre à 100% Je suis mariée depuis quelques année , il y a 4 ans j'ai rencontré un doux papilon ns vivons un merveilleux et pur amour. la vie m'a offert cette chance moi qui n'y croyais plus. Pour combien de temps? je ne sais pas mais ce que je sais et que je vie cet amour intensément. Car à tout moment il peut s'arrêter... Je t'embrasse tendrement et te serre délicatement dans mes bras petite fleur fragile
    4
    peu importe
    Mardi 31 Mars 2009 à 21:22
    je suis
    juste venue pour savoir comment tu allais... Je t'ai laissé mon mail si tu as envie de parler je suis là... douce soirée tendres bises amicales
    5
    Anne-Laure
    Mardi 31 Mars 2009 à 21:44
    On apprend...
    "On apprend tout d'une femme. On apprend tout de l'ignorance où elle nous met quant à nos jours, quant à nos nuits" (Christian BOBIN) Lorsque je te lis, je crois revoir cet enfer que j'ai vécu en 2007, lorsque cette première femme de ma vie m'a quittée... Le ressenti que tu évoques est si identique à celui que j'ai connu, que cela parfois me fait encore frissonner, même si de mon côté, le temps a fini par me faire accepter, et surtout me mener au bout de ce deuil d'un Amour qui, à mes yeux, ne devait jamais finir... En certains moments, je m'enfuis un peu à la lecture de tes mots, pour éviter de revenir à cette interminable et à cette insondable que j'ai connue, des mois durant. Puis je reviens dans ta lecture, en espérant simplement t'apporter un peu de ce témoignage, un peu de lumière... juste ce qu'il faut pour que tu aies le courage d'avancer, sur ce chemin dont la douleur n'est même pas descriptible. Mais sans doute que je sais déjà que tu as la force d'avancer sur cette route. Juste parce que je me souviens en tous points de mon chemin à moi, et qu'il fut le même... Que te dire d'autre, sinon que tu es bien courageuse, dans ce désespoir qui est tien...?
    6
    pei importe
    Mercredi 1er Avril 2009 à 02:21
    oui Anne-Laure
    a raison Le temps estompe la douleur, ne l'efface pas complétement, car deselle revient par moment....Mais le temps faitsont oeuvrs petit à petit...Peu importe quelques soit le ou la partenaire la souffrance est la même quandont a vécu un aussi pur et belamour... Tendre bise sur ton coeur meutrie...
    7
    Jean-Marc
    Samedi 4 Avril 2009 à 22:29
    Un authentique plagiat?
    Une question simple pour coquine, peut être Céline... je redécouvre aujourd'hui certains de tes textes de nov. décembre 2007 ici... des textes partagés avec une femme qui m'a fait rêver, lors de grands moments d'écriture et de poèmes en ligne. Je voulais savoir si cette femme c'était toi... ou simplement un vulgère plagiat? En attendant ta réponse... Amicalement JM
    8
    Coquine
    Dimanche 5 Avril 2009 à 09:58
    Merci peu importe
    je vais comme tu peux sans doute l'imaginer... Je t'embrasse, prends soin de ton amour car il est ce qu'il y a de plus beau...
    9
    Coquine
    Dimanche 5 Avril 2009 à 10:01
    Le temps me
    semble si long en ce moment, presque infini même tant il apporte de vide et de silence dans ma vie... Un temps sans amour, sans amour à recevoir ni à donner... Merci Anne-Laure de ton témoignage et de ta gentillesse... Je t'embrasse.
    10
    Coquine
    Dimanche 5 Avril 2009 à 10:03
    Jean-Marc, je ne suis
    pas Céline, désolée... Tous les textes qui sont ici sont les miens ou ceux de mon amie qui n'est pas Céline non plus... Ils sont protégés par un copyright et ne sont en aucun cas des plagiats... Peut-être que Céline, elle, les a recopiés pour toi... Amicalement.
    11
    Mardi 7 Avril 2009 à 17:39
    blog
    Bonjour, votre blog est exactement le genre de site que je souhaite référencer dans mon nouvel annuaire : http://www.blog-adulte.fr Passez vous inscrire... Cordialement. ps je débute aussi un blog erog: http://debiteenblanc.erog.fr/
    12
    Jeudi 9 Avril 2009 à 11:28
    découverte
    Bonjour, Je découvre ton site et je trouve les textes divinement bien écrit. Merci de nous faire partager toutes tes émotions.
    13
    Coquine
    Samedi 11 Avril 2009 à 12:11
    Christal, merci
    pour ton gentil commentaire... A bientôt peut-être.
    14
    peu importe
    Samedi 11 Avril 2009 à 16:00
    Coquine
    Revient, nous enchanter avec Tes mots doucement... délicatement... meais revient s'il te plait bise amicale :) :)
    15
    Coquine
    Samedi 11 Avril 2009 à 21:31
    Pour écrire l'amour, il faut sa peau contre ma peau...
    ses mots entre mes mots et nos coeurs tout autour... Pour écrire des poèmes, il faut des murmures de "je t'aime", des nuits à perdre haleine et nos corps qui s'appartiennent... Pour écrire le désir, il faut Elle il faut moi, main dans la main, pas dans les pas et des caresses sur nos sourires... Pour écrire le mot "fin", il faut des larmes dans un écrin, des réveils de chagrin et ma joue toujours posée sur son sein... Ces derniers mots sont pour toi Peu importe et bien sûr pour Toi, mon bel Amour que j'aime tant...
    16
    alex
    Jeudi 13 Août 2009 à 00:00
    letre
    des lettres qui laisse l'homme fout
    17
    humara
    Samedi 12 Septembre 2009 à 15:50
    Douce lecture
    Bonjour, Je trouve les textes divinement bien écrit. je me lasse pas de les lire et de les relires. Merci de nous faire partager toutes tes émotions.
    18
    Gérard
    Dimanche 13 Septembre 2009 à 13:57
    Merci de m'avoir aider à vivre
    Bonjour, Chaque jour je regarde ce merveilleux site et à chaque fois s'opère ce plaisir de bonheur. Tant de puissance et de tristesse dans le vrai et le seul, le mot " AMOUR " Merci pour tout, vous êtes pour moi, la sagesse, l'amour,toute la poésie que notre planète à besoin. Je vous aime pour tout ce que vous m'apportez.
    19
    Coquine
    Dimanche 13 Septembre 2009 à 21:35
    Humara,
    Merci de ton gentil commentaire et reviens ici lire autant que tu veux, j'aime toujours autant, et encore plus maintenant, ces visites anonymes et très sympathiques...
    20
    Coquine
    Dimanche 13 Septembre 2009 à 21:39
    Gérard,
    Je ne sais que répondre à votre commentaire qui m'a touché, ému... Je suis ravie de pouvoir vous apporter tout cela mais en même temps je suis troublée, un peu, par vos mots, comme une sorte de peur... J'espère que vous allez bien... Je vous embrasse, revenez vite...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :