• Je ne vois que toi, derrière mes paupières

    Femme triste et seule, abandon, amour perdu

    Mon Ange, qu'écrire encore ici que je n'ai pas déjà écrit. Que penser, que lire, que regarder. Si je ferme les paupières, je ne vois que toi que j'aime tant et tant. Je vois ma solitude, je vois l'abandon que je t'offrais et que j'offre maintenant au néant de mon âme... Tu me manques à l'infini. Je ne sais plus comment le hurler. J'ai beau chasser ton image, me dire d'avancer, de continuer, pour toi, pour moi, je ne peux pas. C'est comme si le temps s'était arrêté, pour moi, sur ton grand et doux sourire...

    Il n'y a plus personne ici, plus personne qui me lit, plus personne qui me lie... Je suis bien seule dans tout ce noir. Oh! J'ai de la lecture, une bien jolie lecture. Je connais chaque mot de ce blog presque par cœur, comme je connaissais ton corps et le moindre de ses frissons. Ton corps qui me manque tellement bien sûr. Comment oublier le grain de ta peau...

    Je t'embrasse comme je t'aime...


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    So
    Mercredi 14 Juin à 14:15
    Très joli choix des mots, touchée
    2
    Mercredi 28 Juin à 23:26
    Si tu savais combien de jolis mots je pourrais écrire encore, et encore, et encore... et combien d'autres mots manquent terriblement ici comme ailleurs... un jour peut-être...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :