• Douce jouissance

     


    Elle est comme un vertige éblouissant.
    Elle me submerge d'une vague d'émotions assourdissantes.
    Je ferme les yeux et c'est tout mon corps qui palpite, ressuscite.
    Mon souffle se coupe, ma respiration se noie,
    Suspendue à tes lèvres, figée à ton regard.
    Une tornade de frissons parcourt mon corps.
    Une myriade d'étoiles danse sous mes paupières closes.
    Un tourbillon de désirs emporte mes pensées.
    L'incroyable force de cet orage bouleverse tout mon être et mon âme.

    Je vis mes jours comme emplie de toi,
    Envahie de cette hallucinante brûlure au creux de mon ventre,
    Cette « douce jouissance », comme tu l'appelles.
    Et c'est elle qui me rappelle ta présence en moi.
    Et c'est sa puissance qui me rappelle la force de mon amour pour toi.
    Et c'est sa vigueur qui rend ton souvenir inaltérable, ton empreinte indélébile.
    Et qui nous unit à jamais sous le sceau éternel de nos amours mêlées.


  • Commentaires

    1
    Coquine
    Vendredi 28 Mars 2008 à 12:27
    Voilà,...
    Comme ça tu sais ce qui se cache derrière les "..." et aussi que je t'aime... à...
    2
    Cokinou
    Vendredi 28 Mars 2008 à 14:26
    Il y a...
    une tellement douce et merveilleuse intimité dans ces derniers textes que j'ose à peine y laisser un commentaire...
    3
    Coquine
    Vendredi 28 Mars 2008 à 14:45
    J'ai déjà entendu
    plusieurs personnes me faire la même remarque que toi, Cokinou, mais tu sais, si nous deux nous aimons préserver l'intimité de ce blog pour nous y retrouver, nous sommes également heureuses de pouvoir t'y accueillir ainsi que d'autres, alors bien évidemment que tu peux écrire des commentaires, tu le dois même :) Bises douces mon Cokinou, en espèrant que tu vas bien...
    4
    Cokinou
    Vendredi 28 Mars 2008 à 16:44
    Rassure toi, Coquine,
    je n'ai jamais eu l'intention de cesser mes commentaires, c'est juste que tout ces mots sont tellement forts et intenses qu'ils en sont intimidants pour le modeste commentateur que je suis... Bises à toi et à vous
    5
    Justmeforjou
    Vendredi 28 Mars 2008 à 16:59
    Je t'aime... à...
    Depuis ce matin ou tu m'as dit que ce texte m'attendait, j'ai voulu le temps plus absent... a peine rentrée, fièvreusement je te lis... je reconnais dans tes mots tout ce qui m'habite depuis toi... Cette chaude effusion des sens, cette vague de tremblements interieurs dont j'aime être la proie... Je t'aime toi et je serai bientot là...
    6
    Coquine
    Vendredi 28 Mars 2008 à 17:08
    Vraiment à ce
    point-là, Cokinou? Ca me touche beaucoup ce que tu me dis... Je comprends... Mais je te connais, je sais que tu aimes et que tu reviendras toujours, bises douces, à bientôt
    7
    Coquine
    Vendredi 28 Mars 2008 à 17:10
    Depuis nous
    elle semble ne plus nous quitter, vouloir nous habiter encore et toujours plus fort... Et j'adore aussi... Je t'aime, à très vite...
    8
    Samedi 29 Mars 2008 à 10:08
    Il n'y a pas que cette jouissance ...
    ... qui soit douce. Il y'a ce texte très magnifique (surtout le " Je vis mes jours comme emplie de toi " qui est une très belle phrase). Bon week-end à toi et gros bisous tendres ^^ .
    9
    Dimanche 30 Mars 2008 à 15:12
    Encore !!!!
    Depuis quelques jours, je prends encore plus de plaisir à venir me balader dans ton petit univers. Il y règne un doux parfum d’amour, de tendresse, d’échanges…j’ai souvenir d’un de tes derniers com dans mon antre, me disant que tu étais presque jalouse de mon amour(rire). C’est à mon tour d’être jalouse :o)) Cela me fais vraiment très plaisir de te savoir heureuse et épanouis aux côtés de Ta Douce. Je t’embrasse tendrement !
    10
    Coquine
    Lundi 31 Mars 2008 à 13:39
    Merci Adrien,
    quand il s'agir d'amour, tout est toujours très beau... Et même plus... Bises douces
    11
    Coquine
    Lundi 31 Mars 2008 à 13:41
    Vennusse, comme
    ça pas de jaloux :) je vois que tu dois être bien occupée ailleurs aussi parce que ton blog est quelque peu "vide" ;) je t'embrasse tout aussi tendrement, tes visites me sont toujours tout particulièrement agréables...
    12
    Lundi 31 Mars 2008 à 21:39
    Chut!
    restons discret!
    13
    Coquine
    Lundi 31 Mars 2008 à 21:46
    Je connais ta
    discrétion, l'ami de paille, et je l'apprécie énormément... Merci
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :