• Vertige de l'émotion



    Attachées l'une à l'autre par les bracelets, mes mains sont bien loin au-dessus de ma tête. Mon corps, déjà tendu de ce brin d'anxiété, se cambre dès le premier effleur de tes lèvres, dès la première caresse de tes mains. Ton regard le parcourt, le dévore, en apprend les moindres détails pour encore mieux le faire réagir, lui qui te réclame si fort... Patiemment, presque solennellement, tu joues avec son plaisir, le laissant se languir, le couvrant d'amour à petites doses, par petites touches de couleur, de douceur.

    Tu es si belle en cet instant, si fière, que j'en ai le souffle coupé tant l'émotion me submerge... Emue jusqu'aux larmes qui s'échappent en silence, mêlées à celles du vertige quand ton corps tout entier vient recouvrir le mien, altière possession, quand nos cœurs liés battent à l'unisson, l'un contre l'autre, quand ta joue s'endort contre la mienne, repue de ses rêves...


  • Commentaires

    1
    Seul dans la tete
    Dimanche 7 Juin 2009 à 10:37
    Solitude
    Belle dans ses mots,grande dans son ame, je reve de vous connaitre, avec votre passion vous pouvez soulevé des montagnes, je vous envie, je vous jalouse, deja je vous aime, mais... je suis un homme.
    2
    Lundi 8 Juin 2009 à 12:42
    ...
    Je reviens ici ;) .
    3
    Coquine
    Lundi 8 Juin 2009 à 14:45
    Ma passion
    reste intacte oui, si forte, tout comme mon Amour... Merci de votre commentaire, de vouloir me connaître mais... vous êtes un homme... Je vous embrasse...
    4
    Mardi 9 Juin 2009 à 17:54
    Vertige...
    La lactescence imaginaire sort des entrailles... C'est elle qui permet de prolonger la vie... Bien au-delà de celle qui nous tenaille... A chaque instant où toujours on a fuit... En écho à cette émotion. Bien à vous, Coquine. Armanny
    5
    Coquine
    Dimanche 14 Juin 2009 à 22:28
    Toujours merci
    pour vos échos Armanny, bises.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :