• Une surprise pour nid coquin



    Ce matin-là, à ton réveil que j'attendais depuis un moment déjà, j'ai juste dit "Bonjour mon Ange, bonjour ma Chérie". Tu as souris tendrement. Nos bouches se sont unies. J'ai glissé ma main sous ta culotte puis j'ai murmuré "Bonjour mon nid coquin". Je l'ai caressé doucement. Très vite, il m'a offert sa chaude liqueur d'amour et de désir. Je l'ai embrassé puis je lui ai dit "Chut, j'ai une surprise pour toi". Tu as voulu parler, comme inquiète, mais j'ai posé ma main sur ta bouche, délicatement... "J'ai dit une surprise, pas de questions mon Ange, pas un mot".

    Je te souris, ça te rassure. Tu me souris mais, au fond de moi, j'aime bien cette pointe d'inquiétude que j'ai insinué en toi. Je sais que tu l'aimes bien aussi, qu'elle te met en émoi, que tout tremble en toi. Je me lève, tu me regardes et tout ton corps m'interroge. Je souris à nouveau et, d'un simple doigt croisé sur ma bouche, je murmure à nouveau "Chut". J'attrape l'écharpe blanche et, d'elle, fais taire tes yeux. J'aime jouer ainsi avec tes sens mis aux aguets.

    Ainsi, tu entres dans notre bulle, isolée du reste, délivrée de toute autre pensée. J'aime laisser monter la nervosité et toutes ces images que la situation peut faire naître en toi. Je laisse ton esprit s'enflammer en tardant à revenir près de toi. Je sais que tu écoutes tout, le moindre pas, le moindre geste qui pourrait te mettre sur la voie... Tu es inquiéte mais tu ne bouges pas, tu ne parles pas. Je suis contente de ça et même fière, je crois. Tu es vraiment dans la bulle, avec cette envie de faire et d'être ce que je t'ai demandé. Aveugle, silencieuse et immobile...

    Immobile de geste car la fébrilité de ton corps ne m'a pas échappé. Il est agité de légers tremblements nerveux. Tu perds le contrôle, plutôt tu me le laisses. Bientôt, tu seras à moi totalement, corps et âme. J'en mène pas large. Le trac, voilà, j'ai le trac, moi. Emue de provoquer ça en toi. Pourtant, je dois aller au bout de mes envies, ne pas décevoir, ni toi ni moi. Enfin, je m'approche de toi. Tu sursautes tellement tu es à vif. C'est magique, moi je plane un peu. Je glisse à ton oreille "Je t'aime mon Ange". J'accompagne ces mots d'une douce caresse sur ta peau. Ma tendresse te calme, tu te détends un peu. Je t'aime, je t'aime, je t'aime...

    Lire la suite


  • Commentaires

    1
    Coquine
    Lundi 2 Février 2009 à 17:13
    Je sais
    que tu ne me décevras jamais, je sais que tu ne me feras jamais de mal, quel qu'il soit, je sais que je peux te faire confiance les yeux fermés, que tu seras toujours là... pour me rassurer, m'aimer... Je suis si fière, moi, d'être ainsi à toi...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :