• Un regard pour faire l'amour

    un regard pour faire l'amour femme nue allongee regard

     

    Ton regard m'engloutit, m'absorbe toute entière. J'y flotte, j'y retiens mon souffle, j'y rêve, j'y aime. Tes yeux s'ouvrent et me prennent de leur absolue tendresse. C'est ce que j'aimais tant voir en faisant l'amour. C'est ce que je ne pourrai jamais oublier. Tes yeux si bruns, leur pouvoir sur moi, leurs pupilles qui m'empoignaient presque comme un acte sexuel, l'érotisme terrible de ce regard. Tu me regardais ainsi et voilà que j'étais nue, ouverte, désarmée. Toi, tu souriais, malicieuse, espiègle, flirteuse, femme troublante, femelle insolente.

    Avec ce regard je ne pouvais rien te refuser, une réponse, un sourire, une danse, un baiser. Tu ne disais rien mais dans ton sourire tu disais tout. Nous étions des amantes infatigables au lit, sous la douche, dans chaque pièce, nos longues et douces nuits d'amour, notre désir insatiable, n'importe où, la ligne allongée et gracieuse de ton dos pendant que tu me prenais ou que je te caressais, les cris et les murmures de notre jouissance, nos soupirs et nos extases, la lumière de l'aube, les rayons de lune sur ta peau, la tendresse lasse de ton épuisement car je n'en avais jamais assez de toi.


  • Commentaires

    1
    Eve
    Dimanche 20 Juin 2010 à 17:16
    Infatigable
    Infatigable, tu l'étais sous le regard brun qu'un regard bleu n'aurait pas su envelopper. Je t'écoute, je te comprends, je te lirai encore, avec joie maintenant et toujours. Tendresse
    2
    Coquine
    Lundi 21 Juin 2010 à 09:25
    Le regard
    Le regard bleu m'a enveloppée différemment... Je te lirai encore, ici ou ailleurs, toujours avec joie. Tendresse également.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :