• Toi à genoux

     

    Toi à genoux, moi debout ?
    Je te ferai plus grande que tu n'as jamais été
    Toi à genoux moi debout ?
    Je suis à tes pieds pourtant
    Toi à genoux moi debout ?
    Je craque... pour toi, ainsi nue, dévêtue
    Toi à genoux moi debout ?
    Je ne suis plus rien sans toi
    Toi à genoux moi debout ?
    Mais qui a tout de moi
    Et mon corps et mon âme
    Ne sont là que pour toi
    Parce que je t'aime


  • Commentaires

    1
    Coquine
    Jeudi 19 Juin 2008 à 09:38
    Laquelle est
    à genoux aux pieds de l'autre? Laquelle n'est plus rien sans l'autre? Laquelle possède tout de l'autre? Laquelle... Je t'aime...
    2
    Justmeforyou
    Jeudi 19 Juin 2008 à 12:54
    Oui laquelle
    Oui , qui donne, qui reçoit, qui fait don de soi, juste aimer, ressentir et vivre, et faire grandir l'une et l'autre... pas de sens unique jamais... jamais...je t'aime
    3
    Jeudi 19 Juin 2008 à 13:52
    À plaisir
    sous nos yeux lorsque ta main déroule, Ou lorsque, nous traînant de sommets en abîmes, Entre deux infinis tu nous tiens suspendus...bonjour.
    4
    Coquine
    Jeudi 19 Juin 2008 à 14:45
    Bonjour etiennemomo,
    C'est à peu près nous, oui, toujours entre sommets et abîmes, suspendues entre deux infinis... J'aime beaucoup ces vers, merci... Bises douces
    5
    Lundi 23 Juin 2008 à 10:19
    la photo
    et l'article sont super beaux. Merci pour ce que vous nous faites partager.
    6
    Coquine
    Lundi 23 Juin 2008 à 15:41
    Merci Marion
    de ton passage et de tes appréciations qui me font plaisir, reviens lire nos partages quand tu le souhaites...
    7
    Justmeforyou
    Lundi 23 Juin 2008 à 20:08
    Et qui donc?
    oui qui donc était a genoux finalement, pour un moment d'une rare intensité ... que jamais je n'oublierai... Merci mon amour , je t'aime...
    8
    Justmeforyou
    Lundi 23 Juin 2008 à 20:10
    Oui Marion
    Merci à toi et reviens quand tu veux..., toujors sympa des que que de nouvelles lectices sortent de l'ombre...
    9
    Coquine
    Lundi 23 Juin 2008 à 20:27
    Oui, c'était toi
    à genoux... Et moi non plus je n'oublierais jamais ce moment, je ne le pourrais pas, trop intense, trop magique, trop nous deux... Je t'aime...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :