• Possession de mon corps



    Tout me subjugue à cet instant. Je te laisse parcourir mes formes. Je ressens ton envie, ton désir si brûlant de faire l'amour avec tout mon corps qui s'offre, tendu, attendant, espérant. Ton parfum joue avec la brûlure sur mes lèvres. Le vide autour de moi étouffe nos chuchotements. Et, comme en apesanteur pour toi, mon esprit s'envole, emportant avec lui les images de nos nuits, de nos jours et la magie de ce moment tant attendu.



    Tu tournes et vas et viens. Tu me frôles, tu te colles puis surgis et, d'un repli, m'abandonne au silence de la pièce, au silence de mes mains, cousues l'une à l'autre pour rassasier ta fièvre, jointes et liées pour prier et crier délivrance.
    Le grincement de tes chaînes ne me quittera pas de la bulle de douceur où nous sommes enfermées. Elles m'empêchent de t'étreindre et brisent mon élan si je veux me serrer contre toi. Mais tu devines en moi ce besoin de tendresse et viens poser ta joue juste au creux de mon cou et tes seins sur mes seins et ta main prend la mienne.



    Si le noir me fait peur, tu embrasses ma bouche. Si les chaînes sont douleurs, tu caresses mes poignets. Si ta peau me manque trop, tu enserres ma taille. Si l'impatience est lente, tu me prends sans un mot. Je t'aime et j'ai confiance en toi. Tu m'aimes et sais que je suis à toi.



    Donnée. Bien plus qu'un cadeau de la chair, c'est le partage de l'âme, où toi seule peux pénétrer si solennellement et passionnément. De cette passion qu'ont les amants maudits, ceux qui s'aiment au-delà, malgré les « pourtant », les « comment ».



    Tes pulsions rivalisent pour chasser l'angoisse installée. Ma satisfaction, ta puissance se lisent en un sourire sous nos larmes contenues. Et tu prends et tu vaincs tout mon corps abandonné que, seuls les frissons de l'émoi final, font frémir en brisant cette bulle en un éclat foudroyant, pour mieux se reconstruire, endormie entre tes bras, ma joue sur ton cœur qui palpite encore fort de ta fougueuse possession.

     


  • Commentaires

    1
    Justmeforyou
    Jeudi 8 Janvier 2009 à 22:36
    Mon coeur
    est ému... Très ému même... toi et moi on se rejoint tellement à travers ce texte... tu l'as écrit juste un peu avant que je n'écrive le mien... nos envies nous trahissent, tu as lu en mon âme, ces photos sont les images dont je te parle si souvent, serais tu venue dans mes rêves, ou sont-ils venus en toi, ou peut être étaient-ils déjà là quelque part en toi, ou peut être est-ce encore de t'en avoir parler, d'avoir raconter... Peu importe surement, mais quelle magie, j'en suis toute toute bouleversée... moi j'y suis en plein rêve, et c'est avec toi... magicienne de mes nuits... Je t'aime
    2
    Coquine
    Vendredi 9 Janvier 2009 à 11:18
    Magicienne...
    Laquelle de nous deux est magicienne ici? Laquelle écris, vis et rêve pour l'autre, par l'autre, à travers l'autre... Je ne sais pas... Tout en nous est tellement imbriqué, tellement fusionnel que je ne sais même plus quelques fois qui est qui... Je t'aime et tes rêves me font réver et ton amour me fait grandir et t'aimer...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :