• Obéir à tes ordres



    Tes désirs sont des ordres. Je t'aime comme je t'obéis. Chaque signe de toi est perçu comme un cadeau offert tendrement et que je reçois avec ravissement. Chaque geste est prière, chaque mot est supplique. Solennité aux confins de nos unions. Dévotion, presque prosternation, le culte de toi...

    Mon corps est tien.
    Mon corps t'appartient
    Mon corps est ton bien
    Il te fait du bien
    Mon âme est tienne
    Mon âme t'est souveraine
    Mon âme est poème
    Elle apaise ta peine

    Pour toi, j'aurai la docilité d'un chaton impatient de sa caresse, l'obéissance d'un chiot incertain de sa demeure, la discipline d'une élève appliquée, la soumission d'une poupée à chérir... Pour toi, j'aurai l'Amour doux et sage, subtile et délicat. L'Amour qu'ont ces femmes à la recherche d'elles-mêmes, à la recherche de leur autre, à la recherche de leur hôte.

    Habite-moi, possède-moi de tout ton être et fais de moi ce que tu dois. Habille-moi, dompte-moi, moi le petit animal farouche qui réclame l'attention qui lui a fait défaut, qui ne s'endort qu'avec ta voix comme un trésor et ta main sur moi, comme une aumône.


  • Commentaires

    1
    any
    Vendredi 27 Février 2009 à 22:12
    Superbe !
    Très beau blog, très sympa, j'ai passé un bon moment. Bisoux.
    2
    Coquine
    Vendredi 27 Février 2009 à 22:33
    Merci Any
    C'est gentil :) Reviens quand tu veux alors... Bises
    3
    Samedi 28 Février 2009 à 00:13
    Personne...
    N'appartient à personne... Et pourtant je vous laisse en écho un état de pamoîson " Rimbaldien " : " Plus douce qu'aux enfants la chair des pommes sures... L'eau verte pénétra ma coque de sapin... Et des taches de vins bleus et des vomissures... Me lava, dispersant gouvernail et grappin. " ! En réponse à : " Mon âme est poème "... Cette relation de l'un à l'autre n'existera que le temps que l'autre voudra exister... Pour ma part, je préfère l'indépendance... Dans dans votre démarche, vos désirs sont des ordres à l'image de votre expression : " L'obéissance d'un chiot incertain de sa demeure "... Une sublimation, une purification de votre être que je salue. Bien à vous, Coquine. Armanny
    4
    Justmeforyou
    Samedi 28 Février 2009 à 10:38
    Ce culte...
    me donne le vertige mon Amour. Il est beau, fragile et effrayant à la fois, je mérite pas autant et j'ai si peur de décevoir... Je suis comme devant un cadeau immense que je n'oserais pas ouvrir de peur de l'abimer, de pas le mériter, de pas savoir le recevoir, le recueillir comme il se doit, comme s'il était trop gros pour moi et que j'avais le droit de l'ouvrir... Et pourtant il est si beau... Cette presque aliènation, saurai-je? Ai je le droit même de l'accepter? ... Le vertige oui mon amour, le vertige...
    5
    Justmeforyou
    Samedi 28 Février 2009 à 10:44
    Ces mots me bouleversent...
    mon Amour... tout ça pour moi...garde un peu de toi pour toi mon Amour, mais comme tu exprime merveilleusement ce don de toi, j'en ai les larmes aux yeux moi... je t'aime
    6
    Coquine
    Samedi 28 Février 2009 à 10:53
    Si, tu mérites
    autant, bien sûr que si... Je t'en prie reçois ce cadeau, prends-le, ouvre-le, recueille-le, je sais que tu es la personne la plus à même d'en prendre le plus grand soin, d'en voir la beauté, de l'accepter pour ce qu'il est, de me garder moi... auprès de toi. Moi aussi j'en ai les larmes aux yeux de l'exprimer ainsi, j'ai envie d'autres mots, j'aimerais d'autres don également, d'autres cadeaux à t'offrir de moi, tout moi en fait... Et ce vertige, je l'ai aussi bien sûr, un vertige des sens et de l'âme, un si haut vertige que j'aimerais tant partager avec toi, pour se soutenir l'une et l'autre et tomber ensemble, dans les bras l'une de l'autre... Ce don, c'est tout mon Amour pour toi... Je t'aime...
    7
    Coquine
    Samedi 28 Février 2009 à 10:58
    Armanny, moi
    je veux lui appartenir à Elle, je le veux, oui. Je ne sais pas tellement être indépendante, c'est cela qui me donne le vertige, le vertige du vide... Je ne sais aimer qu'ainsi, qu'en donnant tout de moi, pour l'autre... Bises.
    8
    Anne-Laure
    Samedi 28 Février 2009 à 20:39
    C'est tellement vrai
    Albert CAMUS a dit : "C'est cela l'amour, tout sacrifier sans espoir de retour"... Et oui, la plus belle offrande est ce don de soi, sans condition, sans limite, sans condition, que l'on fait pour l'autre... La plus belle façon d'aimer fait que l'on ne respire plus qu'à travers le souffle de l'être aimé, que l'on n'existe plus qu'en lui et par lui... C'est magique, et enivrant comme rien d'autre dans la vie.
    9
    Justmeforyou
    Dimanche 1er Mars 2009 à 21:34
    Anne-Laure
    Oui si beau le don de soi, la fusion des sois dans des moments d'intense intimité ou plus rien d'autre n'existe, si belle aussi la réception, l'accueil la reconnaissance de ce don si précieux , sans elle il se fracasse, se perd, se détruit, souffre... merci de ce joli comm...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :