• Nos corps enroulés

    nos corps enroules deux femmes lesbiennes nues allongees enlacees



    C'est étrange comme j'ai encore, sur mes lèvres, le goût de tes baisers et, sur ma peau, le doux frisson de tes mains. Comme si ton corps n'avait cessé de venir s'enrouler autour du mien. Comme s'il n'avait cessé de l'enserrer, de le réconforter, de lui offrir sa chaleur et sa douceur. La douceur de ta peau hâlée qui faisait naître, sous mes doigts, des milliers d'étoiles dans nos yeux et des milliers de "je t'aime" dans nos coeurs...


  • Commentaires

    1
    Jeudi 1er Octobre 2009 à 08:37
    Clichés
    Bonjour , je neconnaissais pas votre blogg...Jolis clichés ...Seul la musique pêche , mais cela n'engage que moi )))
    2
    Lundi 16 Novembre 2009 à 07:02
    joli
    beau texte et belle image
    3
    Vendredi 1er Janvier 2010 à 21:41
    merci
    Bonsoir , très beau blog , beaux mots.. Merci pour cette tendresse partagée.... a bientôt Jean Luc
    4
    Coquine
    Samedi 2 Janvier 2010 à 12:10
    Jean-Luc,
    Bonjour et merci de ton passage sur cet espace.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :