• Non-dits

     

    Dira, dira pas
    Je dis tout haut ce que tu penses tout bas
    Je ne cache pas ce que tu ne dévoiles pas

    Je dis "appelle-moi", tu dis "ne m'attends pas..."
    Je dis "attends-moi", tu dis "je suis partie déjà..."
    Je dis "tu es à moi", tu dis "tu me connais, voilà..."

    Je dis "je veux tes lèvres, ton corps, je veux tout toi, je te désire"
    Tu dis "je veux faire l'amour avec toi, oui mais après tu vas souffrir..."


    Quand toi tu dis "j'ai envie de toi", moi je dis "je t'aime..."


  • Commentaires

    1
    Vendredi 30 Mars 2007 à 11:12
    le hic dans tout ça
    c'est le dialogue ...
    2
    Vendredi 30 Mars 2007 à 11:22
    eh oui charmi
    c'est bien là le problème..... pas sage aux actes est mieux que passage verbal :) bises coquines
    3
    Vendredi 30 Mars 2007 à 11:24
    Ouaip
    ...moi je pense que franchise vaut mieux que méprise, mais je ne le dis pas aussi bien ;) B'jour...
    4
    Vendredi 30 Mars 2007 à 11:24
    c'est pourquoi
    je me tais et que je passe une main dans tes cheveux, je fixe ton regard et nous nous comprenons .....
    5
    Vendredi 30 Mars 2007 à 11:30
    je crois qu'il a
    un mal entendu entre les deux personnes presentes dans ce texte... l'une aime l'autre pas... bises ici et bon we !!!!!
    6
    Vendredi 30 Mars 2007 à 11:30
    quelques fois
    je préfère un silence, un geste, à la franchise..... d'autres fois, j'aime bien dire et entendre dire..... bises coquines Gatrasz
    7
    Vendredi 30 Mars 2007 à 11:31
    merci charmi
    de cette délicate attention qui me va droit au coeur :) toi tu es romantique au moins, tu sais parler aux femmes sans même leur dire un seul mot :)
    8
    Vendredi 30 Mars 2007 à 11:33
    je ne pense
    pas Roserouge, pas de malentendu, juste une façon différente d'aimer, de donner de l'amour, de penser l'amour..... bises douces et bon week-end à toi aussi
    9
    Vendredi 30 Mars 2007 à 11:44
    peu etre aussi
    il est clair que les hommes ne le vive pas comme nous les femmes ;) bisoussss
    10
    Vendredi 30 Mars 2007 à 13:00
    Hello...
    ... une sorte de dialogue sur des fréquences différentes... Celà ressemble à des périphrases... Et joliment mis en scène... Gros bisous à toi et merci pour chez moi...
    11
    Vendredi 30 Mars 2007 à 13:12
    pas de quoi
    toula, c'est normal de s'entraider :) ces "périphrases" me font languir..... c'est peut-être le but recherché après tout..... mais bon, en attendant, elles me laissent un goût de mystère qui me met mal à l'aise, bises douces
    12
    Vendredi 30 Mars 2007 à 13:21
    il vaut mieux...
    ... un goût de mystère qu'un goût amer... Non?
    13
    Vendredi 30 Mars 2007 à 13:33
    je te
    l'accorde, surtout que j'aime trop les gourmandises sucrées pour supporter un goût amer :) cependant, c'est tout de même agaçant, frustrant et decevant tous ces non-dits.....
    14
    Vendredi 30 Mars 2007 à 13:49
    Oh oui...
    ... on regrette vite les dialogues directs... Notre esprit est lui aussi de nature à vouloir décrypter absolument tout...
    15
    Vendredi 30 Mars 2007 à 14:02
    les dialogues
    directs ou les gestes d'attention, des gestes délicieux et touchants, des gestes doux et coquins, des mots chaleureux et réconfortants, des phrases tendres et sincères..... bref, de l'amour, quoi !
    16
    Vendredi 30 Mars 2007 à 14:06
    oui...
    ... cette "chose" qui fait que chaque geste n'est pas anodin. Que chaque intention touche l'autre...C'est compliqué parfois, et pourtant si simple à d'autres moments.
    17
    Vendredi 30 Mars 2007 à 14:32
    Jolie chanson, Coquine.
    J'ai bien reconnu Olivia Ruiz mais je n'ai pas réussi à identifier l'homme qui chante avec... (rire) Pourquoi la photo n'est-elle pas visible ? Bises coquines.
    18
    Vendredi 30 Mars 2007 à 14:37
    Cokinou c'est
    Christian Olivier, le chanteur des Têtes Raides qui accompagne Olivia Ruiz pour cette chanson que j'aime beaucoup, et moi je vois parfaitement la photo, je ne comprends pas..... bises coquines à toi aussi
    19
    Vendredi 30 Mars 2007 à 14:38
    tout est
    bien trop compliqué toula pour deux personnes compliquées comme nous..... j'espère qu'avec le temps tout deviendra bien plus simple, j'ai hâte :)
    20
    Vendredi 30 Mars 2007 à 14:51
    oui Coquine...
    ... les choses s'arrangent bien souvent. Il suffit de tourner le tuner des fréquences et le dialogue s'accorde. Même s'il faut quelques dissonances pour pimenter les rapports et éviter l'habitude...
    21
    Vendredi 30 Mars 2007 à 15:12
    tant
    que ce n'est pas la page qui se tourne.....
    22
    Vendredi 30 Mars 2007 à 15:29
    Oui...
    ... mais mon optimisme me poussera à dire que si la page se tourne ce n'est pas aussi grave que si le livre se ferme. On tourne parfois uen page pour entamer un nouveau chapitre...
    23
    Vendredi 30 Mars 2007 à 15:45
    mon épilogue
    se trame sans conclusion hative ....
    24
    Vendredi 30 Mars 2007 à 15:50
    toula
    je n'aime ni tourner les pages ni finir les livres, j'ai toujours envie qu'ils soient interminables ou bien de tout reprendre depuis le départ :) et puis je veux plus de mots, plus de gestes, plus d'attention, plus d'amour, plus de tout, na ! assez des non-dits, je veux pouvoir dire "je t'aime" en toute sérénité..... et l'entendre aussi :(
    25
    Vendredi 30 Mars 2007 à 15:51
    épilogue?
    mais où se trouve le prologue, charmi ?
    26
    Vendredi 30 Mars 2007 à 15:55
    le prologue
    est la plupart du temps chronométré et avec toi j'ai tout mon temps ........
    27
    Vendredi 30 Mars 2007 à 16:12
    et bien moi
    au contraire, je préfère de longs et intenses prologues, avant de savourer encore plus ce qui va les suivre, moi aussi j'ai tout mon temps.....
    28
    Vendredi 30 Mars 2007 à 16:59
    Ne jamais finir...
    ... et toujours envie de recommencer... C'est l'adage d'une croqueuse de vie...
    29
    Vendredi 30 Mars 2007 à 17:07
    exactement
    envie de croquer la vie à pleines dents avant que ce ne soit elle qui me croque..... bien envie de croquer quelqu'un aussi :)
    30
    Dimanche 1er Avril 2007 à 11:56
    Mon enfant..
    .. je vous propose de fermer ce lieu de débauche et de luxure... immédiatement et d'enfin proner les vraies valeurs chastes et pures que je mets en avant... allons...
    31
    Dimanche 1er Avril 2007 à 13:36
    soeur toula
    nous n'avons pas les mêmes valeurs..... :) bises coquines et encore bien plus pour les soeurs en noir que j'adddooorrre
    32
    Dimanche 1er Avril 2007 à 14:12
    Ce que tu dois adorer...
    ... c'est la pureté et la chasteté. Faire pénitence et penser à la bonne morale en n'exhibant plus ces photos de jeunes femmes à la poitrine provocante, aux formes généreuses.. mais je l'égare... ouf....
    33
    Dimanche 1er Avril 2007 à 14:38
    je suis
    pure et chaste !! admirez justement ces femmes sensuelles et coquines, tout comme moi, ces femmes délicieuses et provocantes, ces êtres d'une rare beauté, exhibant leurs attributs et leur féminité..... jalouse, ma soeur?
    34
    Dimanche 1er Avril 2007 à 15:19
    je fais fi
    de ces dévergondages en tout genre... Mes pensées sont tournées vers des horizons plus "purs"... Les seins pointus et drus, les croupes offertes et généreuses, les bouches avides et ouvertes... C'est du passé... Et je vous invite... A changer le titre de votre blog en Nuit Divine - Nuit paisible...
    35
    Dimanche 1er Avril 2007 à 15:30
    il est
    hors de question que je change quoi que ce soit ici, soeur toula, que cela vous plaise ou non, c'est chez moi et c'est coquin et libertin :) d'ailleurs, je ne vois plus la dernière image, serait-ce un de vos "tours" ?
    36
    Dimanche 1er Avril 2007 à 15:38
    C'est le fruit
    de mes prières si cette image décadente a disparu... et celà va continuer...
    37
    Lundi 2 Avril 2007 à 13:12
    mes prières
    ont fait réapparaitre l'image, soeur toula :) et cela va continuer.....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :