• Mon âme épousera la tienne


    J'ai sans cesse ces larmes, ces larmes surgies du creux de ton absence, ruisselées sur mes joues, ces larmes que mon cœur ne peut contenir, que mes yeux ne peuvent retenir.
    Aucun son ne viendra les ternir, sinon ce cri étouffé qui résonne du manque de toi. Aucun mot ne viendra les adoucir, les apaiser, les résigner, sinon celui de ta voix seule, celui de tes baisers chuchotés à mon oreille, de tes lèvres en murmure sur les miennes, sinon ce « merci » venu de l'ultime de mon cœur, de l'intime de mon bonheur.

    Lorsque je te retrouverai, renaîtront mes doux soupirs, l'envie de toi, cette envie de tout toi, cette brûlante envie, comme une supplique de nos deux corps.
    Alors que mes mains courront sur ta peau, que tes doigts chercheront le chemin, mon ventre n'attendra plus que toi.

    Bientôt tu l'étreindras de tes mains, tu y poseras la tête, j'y chercherai tes yeux, tu viendras y puiser au seuil de mon désir et je partirai loin. Là où le temps n'existe plus, là où la vie côtoie l'infini des possibles, l'infini des plaisirs. Là, dans un ultime élan, dans un dernier sursaut, mon âme épousera la tienne...


  • Commentaires

    1
    Alias
    Vendredi 20 Juin 2008 à 16:26

    Voila un blog bien jolie que je ne connaissait pas.
    2
    Alias
    Vendredi 20 Juin 2008 à 16:26

    Avec un jolie mise en page aussi :)
    3
    Vendredi 20 Juin 2008 à 19:09
    Je ne sais pas pourquoi ...
    ... mais celle de gauche me dit quelque chose lol.
    4
    Vendredi 20 Juin 2008 à 19:10
    Vu que ...
    ... j'aurai pas le temps de revenir ici ...
    5
    Vendredi 20 Juin 2008 à 19:11
    ... avant dimanche ...
    ... bon week-end à toi belle Coquine (puis bien entendu ta seconde moitié ^^ ). Bises tendres.
    6
    Vendredi 20 Juin 2008 à 19:11
    PS
    Le titre est magnifique.
    7
    Justmeforyou
    Dimanche 22 Juin 2008 à 20:50
    Lorsqu'on se retrouve
    Il y a ces regards percés d' d'émotion qui ne se lâchent plus, il y a nos bras qui nous emprisonnent, il y a ma tête qui s'enfouit dans ton coup, il y a ces souflles de l'apaisement ressenti, il y a ces "enfin toi" comme des grands "ouf" qui ne se taisent plus, il y a nos sourires... Alors ce moment là passé, nos corps et nos âmes soulagés se retrouvent, se relâchent se reconnaissent et se désirent violemment, malgré les peurs , malgré la fatigue...et alors oui, tout devient infini... Je t'aime...
    8
    Coquine
    Lundi 23 Juin 2008 à 08:24
    Merci Alias, c'est
    dommage que tu n'aies pas de blog... Je ne peux pas venir te rendre visite à mon tour... Mais bienvenue à toi, reviens quand tu le désires...
    9
    Coquine
    Lundi 23 Juin 2008 à 08:26
    Adrien, je ne sais
    pas pour celle de gauche, je ne connais pas tes amies... J'ai passsé un excellent week-end, j'espère que le tien en fut de même... Bises douces
    10
    Coquine
    Lundi 23 Juin 2008 à 08:29
    A te retrouver
    j'en ai toujours les larmes aux yeux, les larmes de l'émotion comme tu dis, celles qui sont à l'intérieur du coeur et qui ne perlent que sous forme de sourires, de baisers, de caresses, de tendresse et des "enfin" chuchotés entre nous... A ne plus nous quitter nous n'aurions plus ses retrouvailles intenses et magiques, nous aurions d'autres moments, pas les mêmes, mais tout aussi forts je pense... Je t'aime à l'infini...
    11
    Mardi 24 Juin 2008 à 08:24
    Petit message pour Coquine
    Sur mon blog je viens de parler de ...
    12
    Mardi 24 Juin 2008 à 08:24
    ... ceux qui me laissent des coms souvent,
    mlais je me rends compte que j'ai oublié quelqu'qu'un
    13
    Mardi 24 Juin 2008 à 08:25
    Toi
    Et pourquoi toi ?
    14
    Mardi 24 Juin 2008 à 08:25
    Parce que ici c'est ...
    ... un de mes blogs préférés et que ça me change les idées de te lire.
    15
    Mardi 24 Juin 2008 à 08:26
    Donc je le dis ici ^^
    J'espère que tu vas bien bises tendres.
    16
    Coquine
    Jeudi 26 Juin 2008 à 14:10
    Merci Adrien,
    Je suis ravie que notre blog fasse partie de tes préférés... Bises tendres de nous deux...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :