• Les blessures de la soumission

     

     

    Mon amour, des semaines que j'essaie d'exprimer ce que m'apporte notre relation sans vraiment parvenir à dire ce que je ressens au fond de moi... Je vais essayer encore une fois...

    Quand je t'ai connue, je me sentais très sûre de moi, très forte, je pensais avoir raison sur plein de choses, j'avais des convictions très fortes, souviens-toi...
    Je croyais m'être trouvée, je n'avais trouvé qu'une ombre, l'ombre de moi-même, une errance posée un instant sur une croyance... Pas de faits, juste des mots dits pour faire positif, faire croire... Quand les mots s'en vont, c'est un grand froid, la peur, le "je ne sais plus"...
    Les yeux s'ouvrent... Je te vois si belle, si naturelle, si différente... Tu viens avec ton amour et tout toi balayer ce à quoi je croyais tant, me montrer les leurres de ma vie... Que de ménage en moi... Je me retrouve mais elle, qui était-ce?... Je ne sais plus mais auprès de toi j'ai trouvé... l'amour...

    Je t'aimais déjà profondément et je voulais t'apporter le meilleur... Je ne sais pas. J'imaginais comme une sorte de délivrance de toi-même à force d'amour et de patience. Et j'aurais tout fait pour ça...
    Dans cet esprit-là, être celle que tu cherchais, dont tu avais besoin, était quelque chose de magique. J'étais comme sur un piédestal. Je le vois bien maintenant.

    Mais toi, mon ange, toi, avec ta douceur, tes mots, ton amour et ta sagesse, tu as patiemment ouvert mon esprit et mes yeux sur moi-même. J'ai réalisé... douloureusement... Réalisé les leurres de mon passé, les leurres de ce que je croyais avoir aimé. Réalisé la dérision de ce que je croyais t'apporter face à l'ampleur de ce que toi tu m'apportais... Je réalisais à quel point c'est moi qui avais besoin de toi et quelle force immense tu avais en toi pour me sortir de là où j'étais tombée...
    Ma superbe en a pris un coup... Me voici remise à ma place et j'ai reçu une belle leçon de modestie...

    De tout cela je te suis reconnaissante à jamais, mon amour... J'ai besoin de toi, bien au-delà des mots, pour faire du tri en moi, redécouvrir certaines valeurs tant je suis perdue et recommencer à m'aimer... J'ai besoin de toi pour tout ce que tu es, pour tout ce que tu donnes, pour tous les mots que tu mets sur mes blessures... J'ai besoin de toi, de ton amour, parce que c'est si doux d'être aimée et protégée par toi... J'ai besoin de toi pour la force de tes passions, la force de ta liberté, de tes sentiments et de cet amour qui brûle en toi... pour moi.
    Je t'aime. Plus jamais, plus fort que jamais, reste avec moi...


  • Commentaires

    1
    Coquine
    Lundi 6 Octobre 2008 à 17:48
    Tes blessures,
    je les panserai, tes vides je les comblerai, tes peines je les apaiserai, je voudrais pouvoir toujours d'envelopper de ce voile de douceur et de tendresse pour que tu te sentes vivre enfin tel que tu le mérites... Je t'aime et je veux prendre soin de toi plus que tout au monde...
    2
    Coquine
    Lundi 6 Octobre 2008 à 18:03
    Et puis,
    tout n'est pas fait que de leurres, il y a beaucoup de belles choses aussi, de découvertes, de bons moments, de plaisirs... Ne garde que cela à l'esprit, patiemment, je t'aiderai à trier le reste, oui, et avec beaucoup d'amour...
    3
    Justmeforyou
    Mercredi 8 Octobre 2008 à 10:59
    De belles choses
    c'est vrai il y en a eu, j'ai appris beaucoup, quoiqu'il en soit, des erreurs comme du reste... J'ai surtout réappris a découvrir la femme qu'il avait en moi, ses envies, ses besoins, anihilés par trop d'années d'indifférence... Je suis juste allée trop loin dans cette découverte... Je t'aime
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :