• Le temps de l'attente

     

    Il est lourd, si lourd
    Le temps de l'absence,
    Le temps de l'attente
    S'entête à me laisser en souffrance
    Dans le pesant de ce silence
    Qui me prive de toi
    Je ne suis qu'ennui et que peine...
    Si tu pouvais,
    Ô volage fil du temps
    Couler alors en torrent sous les ponts,
    Et non en fil d'eau nonchalant,
    Rapproche-nous, rends-nous l'une à l'autre
    Alors, ami, suspends ton cours...


  • Commentaires

    1
    Coquine
    Jeudi 29 Mai 2008 à 13:55
    Le temps de l'attente
    laisse mon coeur en suspens, ce temps qui coule, si nonchalant, si prudent, me vide un peu plus chaque jour de toi, de tout ce qui fait toi... Ne restent que ces images, intemporelles, magnifiques, qui me murmurent que tu m'aimes et que je t'aime... Ne reste de nous que tout cet amour qui coule entre nos lignes, entre nos lèvres, entre nos voix, entre nos doigts... Je t'aime...
    2
    Espiegle
    Jeudi 29 Mai 2008 à 18:28
    Délices
    Toujours aussi délicieux. Merci de nous faire partager votre amour avec autant de poésie.
    3
    Justmeforyou
    Jeudi 29 Mai 2008 à 18:48
    Mon Amour,
    le temps coule enfin pour nous, nous rapproche, ... Je ne vois plus que cela... Mais, même si je sais qu'à nouveau il se trainera, comme un traitre, un malami de notre bonheur, je sais aussi que bientôt, tu verras nous n'aurons plus à nous occuper de lui... Je t'aime
    4
    Justmeforyou
    Jeudi 29 Mai 2008 à 18:50
    Espiègle
    Merci de tes visites toujours agréables, et merci d'être fidèle, et surtout merci de dire et de laisser une trace... Au plaisir
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :