• La courbe de tes seins

    la courbe de tes seins ongles vernis rouge baiser teton



    Très souvent, je te regardais t'habiller... Si à l'aise dans ton corps, si belle, si fière. Un corps parfait, ravissant et désirable. Il y avait constamment autour de toi ce parfum de suave sensualité qui émanait de tout ton être et irradiait jusqu'à mon âme.

    Dans ta peau hâlée, dans la luminosité de ton visage, dans la douceur de tes cheveux bruns indisciplinés, dans les mouvements sinueux de tes longues jambes, dans les lignes délicieuses de ton ventre et de ta taille, quand tu bougeais et que je te suivais avec mes yeux du matin, dans l'ondoiement de ton dos, de tes fesses, lorsque tu te penchais pour enfiler tes bas, dans ta chair souple, douce, délectable, dans la fermeté de tes mains pourtant si féminines, dans la courbe voluptueuse de tes seins délicats, d'une vulnérabilité presque enfantine et de leurs petites aréoles brunes.

    Tout en toi était si poignant, si émouvant... Mais surtout ces seins si petits, si jolis. Je les reconnaitrais au-delà de la mort, même si, dorénavant, ils ne m'appartiennent plus. Juste en te regardant, je te désirais. Juste en t'aimant, je me nourrissais de toi.


  • Commentaires

    1
    Pomme
    Mardi 20 Avril 2010 à 09:02
    ça existe?
    9a existe un corps comme ça ou serait les yeux de l'amour, ou peut-être un souvenir idéalisé... pourquoi est-elle partie... dommage de laisser échapper, d'abandonner tant d'amour...
    2
    Coquine
    Mardi 20 Avril 2010 à 10:17
    Oui, ça existe,
    Tout en elle est magnifique et empli de sensualité, jusqu'à son âme. Je suis si fière de l'avoir connue, aimée, d'avoir reçu d'elle tant d'amour, de désir, de partage. Pour moi elle ne sera jamais vraiment partie et je resterai à elle jusqu'à la fin de mes jours tant je l'aime encore. Plus rien n'est possible pour moi après ce que nous avons vécu. Une autre a pris son coeur, son âme et son corps. Moi, je continue de prendre soin des promesses qu'on s'était faites et je vis de souvenirs et d'espoirs...
    3
    Héloïse
    Mercredi 21 Avril 2010 à 21:33
    courage...
    Juste un petit passage rapide pour te donner du courage... Je ne connais que trop bien la profondeur des abysses dans lesquelles tu te trouves depuis un bon moment, maintenant, mais sache qu'un jour tu referas surface. Bises
    4
    Coquine
    Mercredi 21 Avril 2010 à 22:21
    Merci,
    Oui, depuis un long moment... J'attends ce jour avec impatience. Bises Héloïse et merci de ce petit passage ici qui me fait plaisir.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :