• Je te désire à l'interdit

     

    Je ne cesse de me demander si tout cela ressemble à l'Amour. Puis je ne trouve de réponse que lorsque mon ventre se serre de t'entendre dire "je t'aime"...

    J'aurais tant aimé vivre pleinement notre histoire, j'aurais pu si tu avais été un homme. J'aurais pu t'embrasser dans la voiture pour te dire au-revoir, j'aurais pu te prendre la main pour une promenade le dimanche, j'aurais pu te dire "je t'aime" durant une soirée entre amis, j'aurais pu... Mais "il" n'est pas... C''est "Elle" qui est là... C'est cet autre Moi. C'est Toi.

    Cette autre femme, cette autre âme. Nous nous sommes cherchées du regard, cherchées par des mots. Toujours plus forts, toujours plus beaux. Des mots écrits qui nous ont réveillées à l'amour. Des mots envoyés qui ne cessent de dire "aimer".

    Plaisir partagé entre envie et banalité. Désirs avoués, inavoués, assouvis, inassouvis. Qu'importe les autres mais, pourtant, que de barrières invisibles entre nous, que d'interdits indicibles entre nous. Malgré tout, nous continuons de nous aimer, parmi les silences du monde et les bouleversements de nos nuits. Nous faisons l'amour comme tous les autres mais nous nous donnons, à chaque instant, ce que jamais un homme n'aura su nous donner. Nous nous taisons encore et encore malgré cette envie de crier notre bonheur. Nous nous cachons encore et encore malgré ce besoin d'être ensemble constamment.

    Alors, nous mettrons un bandeau sur les yeux du monde puisqu'il n'existe plus belle chose au monde que notre histoire. Aimer, oui c'est accepté, mais aimer le même sexe, non.
    Alors, nous bâillonnerons nos souffrances pour rester dans la décence.
    Alors, nous nous aimerons et vivrons, sous leurs yeux, comme deux coupables. Coupables d'avoir su que l'amour n'a pas de sexe et qu'il ne possède qu'une seule âme. Que l'Essence-même de cette âme vit en nous depuis le jour où nous avons échangé un timide premier baiser.
    Alors, nous vivrons librement dans notre sensualité ce qui, dans le sexe, nous était forcé...


  • Commentaires

    1
    justmeforyou
    Jeudi 24 Avril 2008 à 19:06
    Encore une fois...
    Encore une fois tu exprimes si bien ce que je ressens... Tu connais les 3 mots que je répète souvent,"C'est pas juste" ... C'est parfois si dur de s'aimer en silence, et dans l'intimité.... Heureuesement ca n'empêche pas les "je t'aime" qu'on se dit avec les yeux... Et ça m'empêche pas d'exprimer tout ce que j'ai à exprimer auprès de toi, tout ce que j'ai jamais ressenti avant, tu sais ce "tout le temps, tout le temps" dont je te parle... tout le temps...Je t'aime toi...
    2
    Miss Lili
    Jeudi 24 Avril 2008 à 19:32
    Je
    comprends pas pourquoi vous vous interdisez de montrer votre amour? je ne comprends pas pourquoi vous vous sentez obligé de vous cacher? il y a plein d'homos qui vivent leur couple ouvertement aux yeux de tous...Franchemnet, je vivrais une histoire d'amour avec une autre femme, et c'est bien possible que cela m'arrive prochainement, je me promenerais ouvertement en lui tenant la main...je me fouterais de ce que les gens en pensent, franchement même ce qu'ils pourraient en dire...bisous :)
    3
    Coquine
    Jeudi 24 Avril 2008 à 19:36
    Pas juste
    de se dire "je t'aime" en silence alors que ces mots-là devraient se crier avec toute la force qu'on a dans le coeur... Pas juste de devoir se cacher tout le temps alors que d'autres se déclarent leur amour ouvertement sous nos yeux et nos coeurs meurtris de tant de déchirures s'ajoutant aux nombreux problèmes déjà rencontrés... Je t'aime, que ce soit en silence ou dans un cri, tout le temps, toujours et sans répit, mon coeur ne connait pas la limite de cet amour, il ne connait pas non plus les murs de l'indifférence ni les prisons que les autres voudraient bâtir autour de nous... Et puis, finalement, ces prisons seraient des cocons supplémentaires où l'on serait à l'abri de tous... Je t'aime...
    4
    Coquine
    Jeudi 24 Avril 2008 à 19:49
    Lili, je sais bien
    C'est bien ce qu'on essaie de faire le plus souvent possible, dès que ça nous est permis en fait, mais, quelques fois à trop jouer avec le feu on se brûle. Et puis, malheureusement, il existe également des éléments extérieurs et importants à prendre en compte tels que des enfants, des parents, des frères et soeurs, des ami(e)s, des collègues, des villages trop petits etc... Tu me raconteras dis? Bises toutes douces (mais bon pas trop quand même parce que hein bon...)
    5
    saxou
    Jeudi 24 Avril 2008 à 22:03
    bonsoir
    Coquinette. Je ne peut que constater que tu revive d'Amour !! c'est très chouette pour Toi. Bisous du soir (je vais bien )
    6
    Miss Lili
    Vendredi 25 Avril 2008 à 07:43
    dans tout ce
    que tu cites je ne vois que les enfants qui pourraient éventuellement en être perturbées, mais de toute façon pour le regard que les autres nous portent, tu sais on est toujours jugé, alors autant être ce que nous sommes réellement que montrer ce que les autres voudraient que l'on soit...je vous souhaite tout le bonheur du monde, et je t'expliquerais, promis...big bisous :)
    7
    Vendredi 25 Avril 2008 à 08:32
    Salut belle Coquine
    L'amour te fais toujours faire des textes magnifiques (même les titres même si il me dis quelque chose, enfin bref), et c'est tant mieux ;) . Gros bisous à toi et profite bien du week-end qui arrive à grands pas :) .
    8
    Vendredi 25 Avril 2008 à 14:30
    ton blogg
    J'aime ton blogg. Je suis toujours frappé par la qualité des textes et le choix des images. Continue car c'est un plsisir de venir te visiter. Amitiés!
    9
    Coquine
    Vendredi 25 Avril 2008 à 15:38
    Saxo, je suis
    venue te voir cette nuit tu as remarqué même pendant que tu dormais... Bises douces, à bientôt
    10
    Coquine
    Vendredi 25 Avril 2008 à 15:40
    Merci ma Lili
    tu as tout à fait raison je le sais bien au fond de moi mais, à certains moments, c'est toujours un peu délicat ou difficile à vivre au quotidien, mais chaque jour il y a du mieux et puis, comme il y a beaucoup d'amour, d'espoirs et de rêves dans notre histoire, tout semble devenir possible et plus simple... Je t'embrasse, à bientôt...
    11
    Coquine
    Vendredi 25 Avril 2008 à 15:42
    Adrien, et de quoi
    te parle ce titre? Pourquoi "enfin bref"? ;) Bon week-end à toi aussi, profite de l'Amour s'il est auprès de toi ou dans ton coeur... Bises coquines
    12
    Coquine
    Vendredi 25 Avril 2008 à 15:43
    Epouvantail, merci...
    Quelques fois je doute de moi-même, de la qualité de ce que je peux écrire, surtout quand les textes sont pour la personne que j'aime... Je voudrais tellement que tout soit parfait pour elle... Bises douces, à bientôt et merci encore de tes compliments qui ne me poussent qu'à avancer et à m'améliorer encore...
    13
    justmeforyou
    Vendredi 25 Avril 2008 à 18:48
    juste pour le plaisir
    de te lire, de te vivre... de sentir que tu m'aimes et de te dire encore et encore que je t'aime....
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :