• Je manque de toi

     

    Sur mes lèvres, il n'y a plus la saveur de ton amour
    Sur mon corps, je ne sens plus tes mains, ta douceur
    Sur ma peau, plus de caresses, j'ai froid pour toujours
    Sur mes seins, plus de baisers de ta bouche avide de langueur

    Sans toi, le temps me semble si long
    Tout me semble ennuyeux, sans raison
    Mais c'est juste le souvenir de toi que j'étreins
    Et c'est juste toi que je continue d'aimer en vain

    Sans toi, plus rien désormais n'a de sens
    Tout me semble fade, et de cette absence
    Je ne garde que la douloureuse image de nous
    Ton air si coquin, tes bras autour de mon cou

    Sur ma bouche, il n'y a plus l'étincelle de ton sourire
    Sur mes yeux, je ne sens plus ton regard, ton désir
    Sur mes cheveux, plus ton parfum, je manque de toi
    Sur ma joue une larme, dans mon cœur un je t'aime grand comme ça.....

     


  • Commentaires

    1
    justmeforyou
    Samedi 17 Mai 2008 à 12:31
    Ce manque là...
    Avant, en moi il était pas si fort, ou peut être était ce moi qui était plus forte... J'arrivais à le chasser, à continuer à vivre, à être encore… même sans toi... Peu à peu, voilà, je n'y arrive plus... J'ai besoin de toi un peu plus chaque jour, un peu plus après chacun de nos départs, toujours un peu plus... Ce texte là … il le disait déjà que ce serait comme ça… Il le disait bien avant nous deux… Ca me bouleverse ça… Je t’aime
    2
    Coquine
    Samedi 17 Mai 2008 à 12:38
    Tant que je ne vivrais
    pas continuellement avec toi, auprès de toi, tout contre toi, tous les jours, toutes les nuits, ce manque fera partie de moi et me bouleversera chaque fois un peu plus encore aussi... Des textes qui disaient "nous deux", il y en a beaucoup ici, sur ce blog, comme écrits pour toi, avant toi, par moi, comme une providence qui nous a fait nous rapprocher, comme un élan magique qui nous a fait ne plus vouloir nous quitter, à jamais... je t'aime...
    3
    justmeforyou
    Samedi 17 Mai 2008 à 12:44
    Oui prémonitoires...
    Oui et c'est pour cela sans doute que j'ai eu si mal la première fois que je les ai lus quand "nous deux" ça commençait à peine, te souviens tu? Je croyais alors que tu les avais écrits pour une autre... Pour qui étaient-ils vraiment alors... Maintenant je le sais, alors, je voudrais tous les dévorer... pour me remplir de toi... toujours plus de toi... Je t'aime
    4
    justmeforyou
    Samedi 17 Mai 2008 à 20:21
    Ensemble
    Ensemble sur ce blog, comme là ou je sais que tui es là, il a un autre parfum encore... le parfum de toi de ta presence et je m'y sens mieux encore, je te respire, je t'y ressens comme au plus près du ciel...je t'aime
    5
    Coquine
    Samedi 17 Mai 2008 à 20:28
    Ils n'étaient pour
    personne, ils restaient là, inertes, morts, juste écrits, prêts à être lus par cette personne que je recherchais peut-être inconsciemment, que j'attendais ici, que je devinais lointaine... Cette personne, je le sais aujourd'hui, c'est toi... Ils sont alors tous pour toi, je suis alors toute à toi... Je t'aime...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :