• Frais matin

    frais matin deux femmes

     

    Lorsque tu t'éveillas, un matin frais, empli de brume
    Le soleil était pâle, les nuages du cristal de ton teint
    Je devinai ton corps, ta frêle silhouette dans le lointain
    Le plus beau des bijoux, la plus douce des plumes

    Cette aurore d'automne semblait un songe magicien
    Je voulus qu'il ne se finît pas, que ton être reste mien

    De magnifiques roses, aux pétales si fragiles
    Attendaient en tes mains que je vienne les cueillir
    Leur parfum subtile, délicat, un encens de plaisirs
    S'échappait de tes doigts en un vol si fertile

    De tes vêtements épars, sur le sol, alentour
    S'exhalaient ta douceur, l'enchantement de l'amour

    Je sentis frissonner sur mes lèvres entrouvertes
    La tendresse et la peur de ton premier baiser
    Qui laissa sur ma bouche ce goût tiède et sucré
    D'un fruit mûri par l'été, celui de ta peau offerte

    Parmi la brise enchanteresse et les bruits de la rue
    Ange superbe de sensualité, ainsi tu m'apparus

    Et mon cœur assoiffé d'un amour impossible
    Frappé d'interdit, de tabous, de jugements
    Voulut que ce fût toi, chimère de mes tourments
    Qui la première ouvrirait cette voie inaccessible


  • Commentaires

    1
    Jeudi 23 Novembre 2006 à 11:50
    joli texte
    plein de douceur et e sensualité...
    2
    Je, tu,... elles Profil de Je, tu,... elles
    Jeudi 23 Novembre 2006 à 11:51
    merci lumière :)
    j'aime la douceur et la sensualité, en effet...
    3
    Jeudi 23 Novembre 2006 à 11:53
    je ne tabou rien et je t'interdis de me frapper
    si jamais j'apprends que ma femme est dans le coup , je l'assomme ce soir en rentrant ...
    4
    Je, tu,... elles Profil de Je, tu,... elles
    Jeudi 23 Novembre 2006 à 12:01
    mais Charmi
    tu deviens violent... je ne connais pas encore ta femme, je te connais seulement toi :)
    5
    Vendredi 24 Novembre 2006 à 14:33
    Un tres joli texte,
    sensible et à fleur de peau... Merci... Bisessssss
    6
    Vendredi 24 Novembre 2006 à 14:48
    mais de rien, Cokinou
    c'est toujours un plaisir pour moi de faire passer ma sensibilité au travers de mes écrits pour le bonheur de tous :)) baisers à toi
    7
    Justmeforyou
    Mercredi 11 Juin 2008 à 21:06
    Il est si beau ce texte là
    comment écrire encore les miens apres cela, trop beau trop fort, quant à la fin... Tu veux que ce soit moi, je veux que ce soit toi, partons ensemble vers l'interdit, défonçons les tabous, et fi des jugements, découvrons la magie, parce que je t'aime
    8
    Coquine
    Jeudi 12 Juin 2008 à 12:31
    Tu sais bien
    que je suivrais où que tu ailles, quoi que tu fasses, tu le sais parce que ma confiance en toi est sans limite... C'est vrai que j'aime particulièrement ce texte aussi, mais les tiens je les adore...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :