• Fais-moi l'amour à l'infini

     

    Nous n'avons jamais le temps d'atteindre la chambre... Tu es si exigeante. Tu veux tout et tout de suite, à ta disposition. Et moi, tellement je t'aime, je suis à tes ordres, à tes pieds, à ton service, à tes sévices... J'obéis, sage et douce amante, je m'ouvre à tes désirs et me plie sous ton corps charnu et fort que je vénère.

    Heureusement, il y a des murs, des portes et des recoins, pour me soutenir, moi, fragile et tangible petite chose amoureuse. Quelques fois, tu y vas un peu fort. Tu me bouscules si vivement que mes omoplates heurtent bruyamment le bois. Mes fesses claquent sur les cloisons alors que ta bouche s'empare de mes lèvres tremblantes. Toujours ce genou qui écarte violemment mes cuisses, d'un geste assuré et possessif. Ce genou qui s'insinue, caresse mon entrejambe trempée, glisse d'avant en arrière, comme un très long sexe qui voudrait me pénétrer toute entière. Tu gesticules beaucoup, je ne sais pas suivre ton rythme. Je réponds à tous tes baisers, tes assauts, ta main qui me fouille et me fait jouir si rapidement, si aisément. Mes mains plaquent tes fesses contre moi, je te serre si fort, si tendrement. Je voudrais dans ces moment-là, que la moindre parcelle de nos peau soit en contact. Je voudrais que nos corps fusionnent, se mêlent pour n'en former qu'un seul et unique. Je voudrais sentir tes os blesser les miens. Fais-moi l'amour à l'infini...

    « Je caresse nos photos souvenirs Nos retrouvailles »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :