• Envahie de toi

     

    En lisant tes « je t'aime »
    Mes yeux se ferment
    Je suis comme envahie de toi
    Une brûlure intense
    Une tornade de frissons
    Tout le corps qui explose
    Et l'âme captivée
    Par tant d'immensité
    Et le cœur qui s'abandonne
    A tant de désirs habités

    En lisant tes « je t'aime »
    La tête m'en tourne
    Fièvre effroyable
    Nuits agitées
    Je suis bouleversée
    Je suis émue
    Je suis touchée
    Là, en plein cœur
    Là, en plein corps
    Et j'adore...

    En lisant tes « je t'aime »
    Tout s'efface autour
    Juste ce sentiment
    De t'appartenir
    De te garder
    Au plus profond de moi
    Je suis remplie de toi
    A n'en plus pouvoir vivre
    Je suis nourrie de toi
    A m'en rendre presque ivre

    En lisant tes « je t'aime »
    Je suis vidée de tout
    Tu aspires toutes mes forces
    Jusqu'à m'épuiser de toi
    Langoureux séisme
    Qui se déchaîne
    Qui me démène
    Qui me torture
    Et qui dure
    Des heures interminables
    C'est à n'en plus finir
    De te sentir en moi
    Ta force est insoutenable
    Si tu savais comme je t'aime...


  • Commentaires

    1
    justmeforyou
    Lundi 24 Mars 2008 à 20:01
    Amour
    J'en prends plein le coeur là moi... Comment tu fais toi pour mettre tout ça en moi? J'aime cet abandon de toi...j'aime ces mots de liberté, d'émoi et d'amour qui viennent habiter tes lignes... Je t'aime toi tu sais...
    2
    Coquine
    Lundi 24 Mars 2008 à 20:10
    Je sais mettre
    tout cela en toi parce que c'est en moi depuis toi... Et que ça ne me quitte plus, je suis habitée de toi, maintenant... Et je t'aime pour ça, et surtout pour toi...
    3
    Mercredi 26 Mars 2008 à 01:15
    Je
    suis vraiment émue... vraiment beaucoup... ces "je t'aime" ahhh c'est beau, c'est tout simplement beau. Je t'embrasse Coquine :)
    4
    Coquine
    Mercredi 26 Mars 2008 à 11:47
    Caélia, c'est bien plus
    que beau, crois-moi, c'est magique... et cet adjectif ne suffit même pas à décrire tous ces sentiments mêlés... Je t'embrasse aussi, merci...
    5
    Mercredi 26 Mars 2008 à 20:09
    C'est
    si beau mais si souffrant pour un épouvantail de te lire. Amitiés de l'épouvantail.
    6
    Coquine
    Jeudi 27 Mars 2008 à 08:47
    Pourquoi souffrant?
    parce que les brûlures de l'amour consumeraient l'épouvantail? Parce que les vents de la passion l'emporteraient trop loin?... Aux épouvantails aussi on peut murmurer des "je t'aime"... Bises douces mon ami de paille...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :