• Dicte-moi

    femme chaines soumise

     

    Je ne partageais pas forcément ton univers, tes idées, ta façon d'aimer le plaisir, de le ressentir, de faire l'amour. Je ne connaissais pas forcément ce qui te retenait dans ce monde où tu te sentais si bien, dans ton élément, ce monde qui était tien. Mais j'ai appris au fil des jours passés auprès de toi, au fil de ces nuits où nous parlions presque solennellement, nos têtes sur le même oreiller et nos mains unies. J'ai appris à te suivre dans ta bulle, à me laisser guider par ta voix, ta voie. J'ai appris à goûter et à aimer cela. J'ai appris à obéir, à désobéir, à attendre, à mériter, à être punie, à avoir mal, à ressentir, à jouir...

    floaties boule scintillante

    Aujourd'hui, quand pour la énième fois je relis ce texte de toi que j'aime tant, parce qu'il représente tout ce que nous avons vécu et souhaitions vivre, parce qu'il est la relation que nous avions bâtie, forte et fragile à la fois, comme nos deux cœurs, parce que ce sont tes mots pour moi, tes envies pour moi, ton amour pour moi... Quand je relis ce texte, j'en veux encore, encore de toi bien sûr, mais maintenant que tu es loin de moi, loin de tout ceci peut-être, je veux tes mots, je veux la fin de cette histoire, je veux des lignes en plus, des lignes emplies d'amour, de tendresse, de désir. Des lignes fortes et fragiles à la fois, des lignes de toi, des lignes de vie ou de conduite mais tes lignes qui m'ensorcèlent et me possèdent.

    floaties boule scintillante

    Mon Amour, voilà 4 ans que tu es partie, 4 années durant lesquelles je suis restée seule, fidèle, amoureuse de toi, à n'en plus finir, à n'en plus survivre. 4 années de liberté durant lesquelles je n'ai pensé qu'à toi, qu'à tes mains sur moi, qu'à ce que tu me ferais si tu étais là, quatre années de souffrance, à t'attendre en vain, à prier en vain, 4 années où tu chuchotes en silence à mon oreille et où, pourtant, je n'entends plus le son de ta voix. Je repense à tous ces jours sans fin qui étaient nôtres, à la façon que tu avais de prendre soin de moi, de me contrôler, de me dicter parfois, de m'imposer parfois. J'ai aimé tout ça et, aujourd'hui, tant de liberté m'oppresse, me terrorise. Dicte-moi s'il te plait. Possède-moi je t'en prie, parce que je t'appartiens toujours, parce que je reste à toi pour la vie, mon Amour.

     

    barre scintillante separateur sexy menottes roses


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 3 Juillet 2013 à 00:44
    com
    en amour on apprend rien tout seul que ça vient affaire du moment de l'instant présent seulement corps et âme et avec les mains sans pensées à rien
    2
    Caroline
    Vendredi 13 Décembre 2013 à 13:04
    amitiés
    Bonjour, Ca faisait si longtemps que je n'étais plus passée sur ton blog, ... et là aujourd'hui, je découvre un dernier article qui date d'avril dernier. Tout comme moi, j'ai vécu la fin d'une belle histoire, moi ça fait 2 ans maintenant, mais tu ne peux pas rester seule dans ton passé, tu dois lâcher prise et avancer, la vite est trop courte pour ne pas la croquer à pleine dent, souvent on idéalise l'autre, mais un jour tu souriras de ton passé et tu vivras le bonheur que tu veux bien t'accorder, toi aussi tu as droit au bonheur. ". "Ne fais pas ta priorité d'une personne qui pour elle tu n'es qu'une option". Bisous doux à toi !
    3
    Lundi 16 Décembre 2013 à 23:25
    Caroline
    Bonjour Caroline et merci de ton passage ! J'écris toujours beaucoup mais quasiment plus ici, je trouve cet endroit si vide sans Elle, si triste, avec une solennité qui me rassurait mais qui maintenant m'effraie... Je l'aime encore tellement, je donnerais ma vie pour Elle, je me suis offerte à Elle et ne pourrai jamais appartenir à une autre... A bientôt peut-être, bises à toi.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :