• Dans le silence de nos émois

     

     

    Ressentir l'exubérance de ta chair, ton souffle court, la pression de tes lèvres et l'empressement de tes mains.

    Avide.

    Dans le solennel silence de nos émois sans mot, dans la sensuelle sentence de nos ébats de peau.

    Rejaillir l'exaltation des prières, nos souffles chauds, l'excitation de nos reins et la passion de nos larmes.

    Aimer.

    Dans l'insoutenable drame de nos moi aliénés, dans l'impensable charme de nos voix mêlées.


  • Commentaires

    1
    Justmeforyou
    Jeudi 11 Décembre 2008 à 22:09
    Avide...
    J'aime quand tu écris comme ça pour moi... J'aime ces élans intérieurs qui viennent du plus profond de toi et que tu m'offres à travers chacun de tes écrits, j'aime cette passion que tu évoques en quelques lignes, j'aime cette façon que tu as de me bouleverser à chaque fois....Je t'aime...
    2
    Coquine
    Jeudi 11 Décembre 2008 à 22:10
    Je t'aime
    Je t'aime Je t'aime
    3
    Vendredi 12 Décembre 2008 à 15:59
    Laquelle es tu?
    La belle ou la belle?
    4
    Coquine
    Vendredi 12 Décembre 2008 à 18:50
    Sophia, je suis...
    Nous sommes, en fait, la belle et la belle, deux belles... L'une et l'autre, l'une est l'autre...
    5
    Samedi 13 Décembre 2008 à 07:58
    Plus on
    est avide, plus il est indispensable de reculer coûte que coûte les bornes du merveilleux.bon week end.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :