• Corps à corps

     

    J'ai mes yeux dans tes yeux
    J'ai ma bouche sur ta bouche
    J'ai mes seins tout contre tes seins
    J'ai ma cuisse entre tes cuisses
    J'ai mes mains empoignant tes fesses
    Et là je me laisse d'amour
    Dévorer pour toujours


  • Commentaires

    1
    Coquine
    Dimanche 22 Février 2009 à 21:54
    Tu as...
    MOI... Et j'ai TOI... Tu es à MOI... Et je suis à TOI... Voilà... Je t'aime...
    2
    tiffany
    Lundi 23 Février 2009 à 07:44
    kikou a vous
    jvoullé vous félicité pour ce blog magnifique des paroles inoubliables des photo sublime bravo pour votre succes et continuer encore et encore!!! gro bisous et merci
    3
    Coquine
    Lundi 23 Février 2009 à 19:25
    Merci Tiffany
    pour tes compliments gentils, on continuera, oui, c'est certain...
    4
    Justmeforyou
    Lundi 23 Février 2009 à 19:37
    Juste un tout petit sms
    comme il m'en vient des fois... Bon d'accord j'ai pas mis les formes, mais les images, les ressentis sont là mon Amour, j'aime tellment quand on est comme ça mon Amour, oui juste comme ça... on est si bien alors...
    5
    Coquine
    Lundi 23 Février 2009 à 21:55
    Oui, on est si bien...
    Le temps s'arrête sur nous deux quand on est comme ça... Et j'aimerais qu'il ne reprenne jamais sa course... Je t'aime...
    6
    Mardi 24 Février 2009 à 14:10
    mes lèvres
    contre tes lèvres, ma mer contre ton eau, les rivages ainsi étoffe leur soif d'aimer...:)
    7
    Mardi 24 Février 2009 à 17:46
    Se laisser d'amour...
    C'est comme se laisser réchauffer par le soleil, se laisser rafraîchir par la pluie, se laisser émerveiller de vivre ! Bien à vous, Je, tu,... elles. Armanny
    8
    Anne-Laure
    Mercredi 25 Février 2009 à 21:37
    Osmose....
    La communion des chairs, entre deux femmes, mène à cette osmose parfaite si bien décrite dans ces quelques lignes, ces quelques vers... C'est l'union sacrée, qui fait qu'on n'en revient jamais, et qu'on s'y noit sans vergogne pour s'enivrer toujours un peu plus des parfums qu'on y a découvert, des sensations qui en sont nées, des lumières uniques qui ont su nous éblouir comme rien d'autre dans nos vies... C'est juste la demeure même de l'Amour le plus pur, celui qui fait qu'on ne peut plus jamais se quitter, une seule seconde, ou qui fait tout au moins que chaque nuit doit désormais être là, tout contre l'être aimé, sans qui on se meurt doucement. Douce nuit à vous deux... et toujours, merci pour vos mots partagés
    9
    Coquine
    Vendredi 27 Février 2009 à 21:38
    Anne-Laure...
    "Sans qui on se meurt doucement"... Voilà... Merci de tes mots déposés ici, de ce si touchant commentaire...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :