• Comment te dire que je t'aime

     

      

     

    Comment dire l'amour qu'on éprouve au fond de soi, tout au fond, là où personne ne va, là où personne ne sait, là où personne ne voit. Comment écrire encore tous ces mots qui meurent en moi, se heurtant les uns aux autres, heurtant le vide, l'infini, comme autant d'échos qui me renvoient mes sentiments à la figure. Quelle frustration de garder tout cela, de ne plus rien partager. L'absence terrible, c'est toujours cette envie de toi, nue auprès de moi, là tout contre et ta main qui caresse ma jambe et la serre, jalousement. J'ai envie que tu me serres dans tes bras, contre toi, que tu veilles sur mes ombres et, d'un doigt, effaces mes larmes. J'ai envie que tu dises "Chut, je suis là" et que tu me gardes au creux de toi. J'ai envie de laisser-aller, de perte de contrôle, de silences et de frissons, de tout donner de moi, de confiance absolue et de résignation. J'ai envie d'abandon mais plus d'être abandonnée, comme ça, du jour au lendemain. Comment peut-on aimer encore à ce point tant d'années après la rupture. Pourquoi le désir ne s'enfuit-il pas. Moi je t'aime toujours comme au premier jour. J'aurais voulu t'appartenir pour le meilleur et pour le pire, pour ce que tu aurais pu faire de moi, avec ton expérience à toi. J'aurais voulu jouir contre toi, ma joue dans tes cheveux défaits, mes yeux clos sous des paupières souriantes et étoilées. Mon âme seule se meurt et se languit de ton souvenir et la brûlure de tes lèvres sur ma peau me rappelle que je suis marquée de ton sceau pour l'éternité. Comment te dire que je t'aime...

     

    « Une trop grande envie de t'appartenir Je suis pudique et discrète »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Jmfy
    Mardi 21 Août à 17:44
    J aime ce texte, mais arrete de dire que Je t ai abandonnée comme ça du jour au lendemain... tu sais très bien pourquoi je suis partie, et ce n était pas du jour au lendemain...
      • Mardi 21 Août à 18:39

        Je n'ai pas forcément parlé de toi. J'ai connu bien des blessures d'abandon sous différentes formes et ce sentiment est terrible, pour ça que j'aurais tant aimé lui donner un tout autre sens. Pour nous, je sais ce qui s'est passé, oui...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :