• Cette photo de nous qui ne me quitte pas

     

    J'ai su que j'allais t'aimer à la première seconde où je t'ai vue, que j'allais t'aimer et souffrir. Il a suffi d'un regard, d'un sourire, d'un mot, d'une caresse, pour que je sois sous ta coupe, comme envoûtée, possédée. Tu as ensorcelé mon âme pour que j'appartienne à jamais, toi qui étais pourtant fidèle esclave avant notre rencontre. Comment peut-on aimer à ce point et ne jamais savoir se relever d'une telle chute ? Comment me libérer de ton joug, de ta morsure sur ma peau, alors que le seul espoir qui me fait vivre, me tient debout et éveillée, est de revoir ton beau visage penché au-dessus de moi, d'entendre à nouveau le murmure de ta voix à mon oreille, de sentir la chaleur de ton corps envelopper le mien de désir, de plaisirs ?

    Et puis, il y a cette photo, la première photo de nous deux, prise par un ami à toi. Nous sommes habillées en noir, sur un fond pourpre. Tu n'es pas tout à fait libérée de ta condition de soumise. Tu portes un collier à grosses mailles, différent de celui que tu portais pourtant lors de notre toute première rencontre, différent mais malgré tout signe d'une appartenance à quelqu'un d'autre. Ton regard... Ton regard sur moi et ton sourire qui en disent tant... Moi je te regarde comme si tu étais la prunelle de mes yeux, mon si bel amour secret. Je te regarde avec tant d'amour, d'admiration, de respect, de désir. Je te regarde et tout mon être, à cet instant, hurle en silence "Aime-moi pour la vie je t'en supplie, aime-moi et protège-moi !"

    Toi tu as déjà, je trouve, et c'est ce qui fait d'ailleurs que j'adore cette photo qui ne me quitte jamais, cette attitude possessive, cette envie d'asservir, de protéger, de soumettre, qui m'a fascinée et comblée. Tout ton être à toi hurle que tu voudrais que ton corps entier recouvre mon corps de mille volutes teintées d'amour... Je donnerais ma vie pour refaire cette photo aujourd'hui, toi et moi... Je t'embrasse comme je t'aime... 

    « En souvenir de nousFrissons sur ma peau »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Milady
    Lundi 16 Juillet à 15:11

    Tant d'amour ! Et de si jolis mots pour le décrire ! j'ai la gorge serrée à vous lire !

    2
    Lundi 16 Juillet à 22:49

    Merci de votre émotion et de votre message laissé ici. Tant d'amour que je ne sais même plus comment l'écrire, le hurler car il est maintenant vain...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :