• A Force d'aimer

     

    Pourquoi j'ai peur d'écrire ce rêve
    Ce rêve-là... Sais pas...
    Peur de ta peur je crois...
    Pourtant pas la première fois
    Qu'il vient
    Déjà écrit même... une fois
    Mais autrement...
    Autrement...
    Nue, tu es nue,
    Je suis nue...
    C'est mon rêve
    Mais c'est toi dans ce rêve...
    Tu t'approches
    Et là...
    Tu deviens une boule
    Toute fragile, recroquevillée
    A mes pieds
    Comme un poussin
    Sans sa coquille...
    Et moi je suis là
    Je vois cela
    Je ressens
    Je respire un grand coup
    Mais j'étouffe
    Qui suis-je moi devant cela ?
    Une peur, des larmes
    Un bouleversement...
    Je serre les poings, les yeux
    Je lève la tête
    Une force immense m'envahit
    Puis je viens à toi
    Je recouvre ton corps
    De mon corps
    Je deviens la coquille
    Que pour moi tu enlèves
    Cette coquille qui te réchauffe
    Qui te calme
    Qui t'aime au plus profond
    Qui veut être là chaque fois
    Qu'elle ressentira ce besoin en toi
    Mais qui te veut libre
    De ne plus avoir besoin d'elle...
    Elle sait qu'elle a sur toi
    Un pouvoir immense
    Celui de l'amour
    Celui du cœur
    Qui te donne envie de dire oui...
    Oui simplement de dire oui...
    Malgré tout
    Malgré tout...
    De oui en oui
    De oui en non
    De non en oui
    Envie d'avancer
    Envie de te battre
    Envie d'être en vie
    Envie d'être envies
    Envie de ressentir
    Saura-t-elle...
    Je t'aime, Je t'aime...


  • Commentaires

    1
    Coquine
    Samedi 5 Avril 2008 à 12:27
    Juste envie
    d'être avec toi... Pour t'aimer avec force... Protège-moi... Aime-moi... je t'aime...
    2
    Justemeforyou
    Samedi 5 Avril 2008 à 12:32
    Jetaimemoi
    voila... un mot inventé comme tu les aimes... ou Aimemoitaime... tu te souviens des autres???
    3
    Samedi 5 Avril 2008 à 16:28
    C'est un bonheur...
    de lire les sentiments et les émois que vous ressentez l'une pour l'autre... Bises douces
    4
    Coquine
    Samedi 5 Avril 2008 à 17:30
    Oui, je me souviens
    des autres, comme une sorte de langage qui nous serait propre... Jeme souviens aussi du reste, de toi, de moi, de nous... Je t'aime
    5
    Coquine
    Samedi 5 Avril 2008 à 17:31
    Merci Cokinou,
    et tu imagines bien que pour nous c'est un bonheur encore bien plus immense de ressentir ces sentiments et ces émois :) Bises câlines
    6
    Dimanche 6 Avril 2008 à 14:18
    c'est
    bien ce qui t'arrive, je suis contente pour toi enfin je te sens heureuse, bisous.
    7
    Coquine
    Dimanche 6 Avril 2008 à 15:40
    Merci Lili..
    si tu savais comme moi aussi je me sens heureuse bien que... Bises toutes douces :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :